Du tri dans mon placard de salle de bain – Juillet 2015.

Bonjour mes framboises. J’ai fait du tri dans ma salle de bain et j’en ai profité pour jeter plusieurs produits pas du tout terminés. Il est assez difficile de jeter des produits aussi pleins parce que je déteste gaspiller, mais pour une fois, j’ai réussi à me motiver.

Je vais donc vous expliquer maintenant pourquoi j’ai jeté ces produits. Je ne compte pas racheter ces produits, parce que si je les jette non terminés, c’est aussi parce qu’ils ne m’ont pas plu.

DSC02970

En haut à gauche, on commence avec l’après shampoing de chez Hairmed : je l’ai jeté parce qu’il n’est pas efficace et que le produit avait tourné. En effet, il y avait uniquement du liquide sur le dessus du flacon et une espèce de pâte trop bizarre au fond. J’ai compris qu’il était temps de m’en débarrasser.

Ensuite, le shampoing sec de chez Klorane : j’ai jeté ce produit parce qu’il n’y a plus de gaz et qu’on ne peut plus sortir le produit. Mais de toute façon, ce produit est trop cher pour la contenance, il laisse des traces blanches dans les cheveux, on ne peut pas le finir… Donc aucun intérêt selon moi à le racheter.

Le parfum Pur Désir de chez Yves Rocher. Je dois avoir ce produit depuis plus de 10 ans : je l’adorai à l’époque et je l’avais gardé en souvenir. Cependant, il a complètement tourné donc j’ai dû le jeter.

Puis la crème Voile pour le corps de chez Etam. Déjà, un produit pour le corps Etam, je ne sais même pas pourquoi j’ai acheté ça un jour. Bref, il avait une efficacité très moyenne et quand j’ai regardé la composition, j’ai pris peur. Un produit aussi vieux et aussi périmé méritait de prendre sa retraite dans la poubelle.

Le fond de teint Multi régénérant de chez Clarins : voilà l’exemple typique du fond de teint qui rend orange sur la peau. Ma mère me l’avait acheté pour Noël il y a fort longtemps après une séance de maquillage gratuite en parfumerie. Mais ce fond de teint est étouffant et pas adapté à ma couleur de peau : je l’ai donc jeté parce que je préfère utiliser des poudres.

ET ensuite, l’eau de toilette Clin d’œil de chez Bourgeois : un cadeau d’une amie au collège. Gardé comme souvenir, l’odeur (qui a tourné depuis) ne m’avait jamais vraiment plu. Il était donc temps de m’en débarrasser.

Enfin, une crème de massage Ylang ylang de chez Aromatherapy : c’est ma correspondante anglaise au collège qui me l’avait offerte ! Sauf que cette crème n’a pas d’intérêt pour moi vu que je ne fais jamais de massages. L’odeur a aussi complètement tourné. Bref, c’était encore un souvenir mais que je trouvais encombrant donc je l’ai jeté.

Et vous, avez-vous jeté des produits récemment ? Arrivez-vous à vous motiver à faire le tri ? Racontez-moi tout dans les commentaires !

Bonne journée et à bientôt. Nicola.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s